Les notaires sont des intermédiaires incontournables sur lesquels les Français aiment s’appuyer

accès à la propriété, viager, héritage, succession, etc.

 Un bon notaire est d’une aide précieuse pour de nombreuses décisions et opérations qui comptent.

Mais attention !

Ces officiers ministériels ne se montrent pas toujours à la hauteur de leur charge.

 Nous avons constaté des milliers de préjudices* subis en raison de manoeuvres frauduleuses

 conscientes ou inconscientes commises par des notaires.

Le notariat, véritable oligopole, est devenu progressivement non pas un Etat dans l’Etat mais un Etat au-dessus de l’Etat.**

 

 Nous aidons toutes les victimes

 de notaires irresponsables ou incompétents…

 

  Les professionnels du notariat ne sont pas les seuls en question.

Les écarts face à la déontologie se retrouvent dans tous les secteurs juridiques.

 

 Pour rétablir la confiance

  entre les consommateurs et les juristes,

 nous avons décidé de créer  UN GROUPE D’ÉTHIQUE

respectueux de la déontologie.

N’oubliez pas de lire l’ÉDITO, il change tous les mois.

 

Réagissez.

 Rejoignez-nous.

   N’hésitez pas à nous donner votre témoignage. 

 

 * Constat déplorable et désarmant suite à une série d’affaires dénoncées depuis des décennies par tous les médias.

** dixit Vincent Lecoq dans son livre “Manifeste contre les notaires”, en ajoutant ses phrases qui nous interpellent : “Les notaires opèrent aujourd’hui un véritable dévoiement du statut d’officier public à des fins purement mercantiles. En contre-partie des services rendus à la classe politique, l’Etat, qui a renoncé à contrôler la profession notariale mais lui assure une protection indéfectible, rend par là-même possible toutes les dérives.“.

Le Soleil des Seniors ne reçoit aucune subvention afin de garder sa liberté d’action et son indépendance ● Les inscriptions sont traitées en toute confidentialité ● Nos références : rapport sur les obstacles à l’expansion économique Armand-Rueff de 1960 – rapport de la commission Darrois de mars 2009 – ” Les notaires, les pouvoirs d’une corporation “, de Ezra N. Suleiman, 1987, Ed. Seuil – ” La grande histoire du notariat “, dessin de Jacques Armand, scénario de M.-L. Queinnec et Alain Moreau, 1995, Ed. Jean-Michel Place – ” Enquête sur les notaires “, de Marcel Gay, 1998, Ed. Stock – ” L’omerta française “, de Sophie Coignard et Alexandre Wickham, 1999, Ed. Albin Michel – ” Les coups tordus des notaires “, Capital mars 2003 – ” Un Etat dans l’Etat “, de Sophie Coignard, 2009, – ” Les notaires “, de Laurence de Charette et Denis Boulard, 2010, Ed. Robert Laffont – “Manifeste contre les notaires”, de Vincent Lecoq, 2011, Ed. Max Milo – ” L’oligarchie des incapables “, de Sophie Coignard et Romain Gubert, 2012, Ed. Albin Michel – ” Les notaires sous l’Occupation “, de Vincent Lecoq et Anne-Sophie Poiroux, 2015, Edition Nouveau Monde – ” Pilleurs d’Etat “, de Philippe Pascot, 2015, Ed. Max Milo – ” Allez vous faire… “, de Philippe Pascot, 2017, Ed. Max Milo – ” La Caisse “, de Sophie Coignard et Romain Gubert, 2017, Ed. du Seuil – “La Caste”, de Laurent Mauduit, 2018, Ed. La Découverte.

Les notaires sont des intermédiaires incontournables sur lesquels les Français aiment s’appuyer

accès à la propriété, viager, héritage, succession, etc.

 Un bon notaire est d’une aide précieuse pour de nombreuses décisions et opérations qui comptent.

Mais attention !

Ces officiers ministériels ne se montrent pas toujours à la hauteur de leur charge.

 Nous avons constaté des milliers de préjudices* subis en raison de manoeuvres frauduleuses

 conscientes ou inconscientes commises par des notaires.

Nous aidons toutes les victimes

 de notaires irresponsables ou incompétents…


Les professionnels du notariat ne sont pas les seuls en question.

Les écarts face à la déontologie se retrouvent dans tous les secteurs juridiques.

Pour rétablir la confiance

 entre les consommateurs et les juristes,

 nous avons décidé de créer

  UN GROUPE D’ÉTHIQUE

 respectueux de la déontologie.

N’oubliez pas de lire l’ÉDITO, il change tous les mois.

Réagissez.

Rejoignez-nous.

  N’hésitez pas à nous donner votre témoignage. 

 * Constat déplorable et désarmant suite à une série d’affaires dénoncées depuis des décennies par tous les médias.

Le Soleil des Seniors ne reçoit aucune subvention afin de garder sa liberté d’action et son indépendance ● Les inscriptions sont traitées en toute confidentialité ● Nos références : rapport sur les obstacles à l’expansion économique Armand-Rueff de 1960 – rapport de la commission Darrois de mars 2009 – ” Les notaires, les pouvoirs d’une corporation “, de Ezra N. Suleiman, 1987, Ed. Seuil – ” La grande histoire du notariat “, dessin de Jacques Armand, scénario de M.-L. Queinnec et Alain Moreau, 1995, Ed. Jean-Michel Place – ” Enquête sur les notaires “, de Marcel Gay, 1998, Ed. Stock – ” L’omerta française “, de Sophie Coignard et Alexandre Wickham, 1999, Ed. Albin Michel – ” Les coups tordus des notaires “, Capital mars 2003 – ” Un Etat dans l’Etat “, de Sophie Coignard, 2009, – ” Les notaires “, de Laurence de Charette et Denis Boulard, 2010, Ed. Robert Laffont – ” L’oligarchie des incapables “, de Sophie Coignard et Romain Gubert, 2012, Ed. Albin Michel – ” Les notaires sous l’Occupation “, de Vincent Lecoq et Anne-Sophie Poiroux, 2015, Edition Nouveau Monde – ” Pilleurs d’Etat “, de Philippe Pascot, 2015, Ed. Max Milo – ” Allez vous faire… “, de Philippe Pascot, 2017, Ed. Max Milo – ” La Caisse “, de Sophie Coignard et Romain Gubert, 2017, Ed. du Seuil.

Les notaires sont des intermédiaires
incontournables sur lesquels
les Français aiment s’appuyer

accès à la propriété,
viager, héritage,
succession, etc.

 Un bon notaire est d’une aide précieuse
pour de nombreuses décisions
et opérations qui comptent.

Mais attention !
Ces officiers ministériels ne se montrent
pas toujours à la hauteur de leur charge.

 Nous avons constaté des milliers de préjudices*
subis en raison de manoeuvres frauduleuses
conscientes ou inconscientes commises
par des notaires.

Nous aidons toutes
les victimes 
de notaires
irresponsables
ou incompétents…


Les professionnels du notariat
ne sont pas les seuls en question.
Les écarts face à la déontologie se
retrouvent dans tous les secteurs juridiques.

Pour rétablir la confiance
entre les consommateurs
et les juristes, nous avons
décidé de créer

  UN GROUPE D’ÉTHIQUE
respectueux de la déontologie.

N’oubliez pas de lire l’ÉDITO,
il change tous les mois.

Réagissez.
Rejoignez-nous.
N’hésitez pas à nous donner
votre témoignage.
 

 * Constat déplorable et désarmant suite à une série d’affaires dénoncées depuis des décennies par tous les médias.

Le Soleil des Seniors ne reçoit aucune subvention afin de garder sa liberté d’action et son indépendance ● Les inscriptions sont traitées en toute confidentialité ● Nos références : rapport sur les obstacles à l’expansion économique Armand-Rueff de 1960 – rapport de la commission Darrois de mars 2009 – ” Les notaires, les pouvoirs d’une corporation “, de Ezra N. Suleiman, 1987, Ed. Seuil – ” La grande histoire du notariat “, dessin de Jacques Armand, scénario de M.-L. Queinnec et Alain Moreau, 1995, Ed. Jean-Michel Place – ” Enquête sur les notaires “, de Marcel Gay, 1998, Ed. Stock – ” L’omerta française “, de Sophie Coignard et Alexandre Wickham, 1999, Ed. Albin Michel – ” Les coups tordus des notaires “, Capital mars 2003 – ” Un Etat dans l’Etat “, de Sophie Coignard, 2009, – ” Les notaires “, de Laurence de Charette et Denis Boulard, 2010, Ed. Robert Laffont – ” L’oligarchie des incapables “, de Sophie Coignard et Romain Gubert, 2012, Ed. Albin Michel – ” Les notaires sous l’Occupation “, de Vincent Lecoq et Anne-Sophie Poiroux, 2015, Edition Nouveau Monde – ” Pilleurs d’Etat “, de Philippe Pascot, 2015, Ed. Max Milo – ” Allez vous faire… “, de Philippe Pascot, 2017, Ed. Max Milo – ” La Caisse “, de Sophie Coignard et Romain Gubert, 2017, Ed. du Seuil.

Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?

Je vous présente Lucie Rémillard, orthophoniste de profession et présidente de l’association Le Soleil des Séniors*. Et moi-même, Claude Colson (trésorier de cette association), son compagnon, retraité, anciennement créateur-conseil en Art et industrie graphiques. J’ai créé et édité des journaux publicitaires à grand tirage ce qui m’a permis d’être en contact avec toutes les catégories sociaux-professionnelles.

Actuellement, je rencontre des problèmes de succession avec ma famille. D’une succession simple, je suis passé à une multiplication de démarches. Tout cela pour découvrir avec stupéfaction, un milieu très fermé. Notaires, chambres des notaires, avocats restaient évasifs, voire muets à toutes mes interrogations.

Dépité, mais ne baissant pas les bras pour autant, je me décide à mener quelques investigations via la presse et internet. Quelle n’a pas été ma surprise de constater le nombre invraisemblable de fraudes provoquées par des notaires, consciemment ou inconsciemment. En effet, je n’étais pas le seul à me retrouver dans cette situation : en France, certaines associations se sont créées pour dénoncer les abus des notaires qui se chiffrent par milliers. Mais comme tant d’autres, mon affaire reste minime aux regards de certaines escroqueries qui ont fait la une de la presse écrite. Seule la taille de ces affaires douteuses permet à la presse de les dénoncer, alors que mon histoire (et celle de milliers d’autres) reste un petit fait-divers.

Mes enquêtes ont cela de positif qu’elles nous ont permis de rencontrer des juristes ne supportant pas l’injustice et qui, de plus, sont réactifs. Ce ne fut pas facile, croyez-moi, car très très peu d’avocats osent contrer les notaires, même s’ils sont véreux. C’est vrai que certains écrivains, comme la presse, dénoncent. Mais dénoncer ne suffit plus et cela devient même trop facile puisque l’autocensure est implicite. Quant aux pouvoirs publics, ils font la sourde oreille, ils gardent leurs distances : un Français sur trois passe chaque année devant un des 9000 notaires de France par lesquels transitent 600 milliards d’euros dont 6 milliards prélevés pour leurs émoluments (dont 46% liés à l’immobilier)**. Avec une somme d’argent aussi considérable pourquoi certains notaires se permettent d’être malhonnêtes, en quoi le fait d’être honnêtes, intègres, va changer leur potentiel financier ? Rien. Absolument rien.

Si, une chose. Bizarrement les notaires peuvent vendre leur charge ou la transmettre comme un commerçant son fonds de commerce. Ce qui explique peut-être, mais ne l’excuse en aucun cas, le manque notoire de moralité et d’intégrité, et facilite malheureusement le développement de dynasties.

En cas de problèmes avec un notaire, on pourrait croire que l’instance supérieure, la chambre des notaires, pourrait intervenir équitablement. Mais rien de tel ! Les chambres de notaires départementales ne jouent malheureusement plus leur rôle d’intervenant impartial. 

Comme notre association existait déjà, nous avons décidé de nous en servir pour agir. Nous avons changé le but des statuts : aider les victimes de professionnels du Droit. Pour vous défendre et vous venir en aide, nous avons le concours de juristes conscients de ce problème grave. En même temps, nous lançons un appel général de soutien bénévole pour créer un groupe d’éthique, digne de ce nom.

Vous êtes tous consommateurs et citoyens à la fois, alors devenez des consom-acteurs (comme dit si bien Philippe Pascot***).

Nous avons besoin de vous.

« Le droit doit libérer l’individu, ses règles sont faites pour protéger son épanouissement, instaurer un équilibre, assurer une répartition équitable des moyens et des richesses » (dixit Me J.-M. Darrois dans son rapport de commission de 2009).

Notre association Le Soleil des Séniors vous permet deux choses : être aidé et adhérer au projet de création d’un groupe d’éthique soucieux de respecter la déontologie. Ce groupe d’éthique sera le socle d’un nouveau départ et d’un retour à un fonctionnement attaché aux valeurs de notre culture.

Parlez-en à vos proches. Contactez-nous.

Nous vous aiderons en toute confidentialité. C’est notre droit, et notre devoir envers vous.

______________

   * Pourquoi cette appellation “Le Soleil des Séniors” ?… Regardez bien le logo : il est rond comme le soleil qui nous illumine chaque jour et nous, les Séniors, souhaitons un mouvement du coeur pour une meilleure justice. Quant aux étoiles, il y en a 12 comme sur le drapeau de l’Europe.

 ** Tiré du livre-enquête “ Les notaires, enquête sur la profession la plus puissante de France “, écrit par Laurence de Charrette et Denis Boulard, Ed. Robert Laffont.

*** Philippe Pascot, écrivain, homme politique, il a cotoyé les élus de tout bord pendant près de 25 ans, il est connu pour ses publications sur le thème des abus de pouvoir d’une minorité qui ternit l’ensemble de la classe politique française.

Je vous présente Lucie Rémillard, orthophoniste de profession et présidente de l’association Le Soleil des Séniors. Et moi-même, Claude Colson (trésorier de cette association), son compagnon, retraité, anciennement créateur-conseil en Art et industrigraphiques. J’ai créé et édité des journaux publicitaires à grand tirage ce qui m’a permis d’être en contact avec toutes les catégories sociaux-professionnelles.

Actuellement, je rencontre des problèmes de succession avec ma famille. D’une succession simple, je suis passé à une multiplication de démarches. Tout cela pour découvrir avec stupéfaction, un milieu très fermé. Notaires, chambres des notaires, avocats restaient évasifs, voire muets à toutes mes interrogations.

Dépité, mais ne baissant pas les bras pour autant, je me décide à mener quelques investigations via la presse et internet. Quelle n’a pas été ma surprise de constater le nombre invraisemblable de fraudes provoquées par des notaires, consciemment ou inconsciemment. En effet, je n’étais pas le seul à me retrouver dans cette situation : en France, certaines associations se sont créées pour dénoncer les abus des notaires qui se chiffrent par milliers. Mais comme tant d’autres, mon affaire reste minime aux regards de certaines escroqueries qui ont fait la une de la presse écrite. Seule la taille de ces affaires douteuses permet à la presse de les dénoncer, alors que mon histoire (et celle de milliers d’autres) reste un petit fait-divers.

Mes enquêtes ont cela de positif qu’elles nous ont permis de rencontrer des juristes ne supportant pas l’injustice et qui, de plus, sont réactifs. Ce ne fut pas facile, croyez-moi, car très très peu d’avocats osent contrer les notaires, même s’ils sont véreux. C’est vrai que certains écrivains, comme la presse, dénoncent. Mais dénoncer ne suffit plus et cela devient même trop facile puisque l’autocensure est implicite. Quant aux pouvoirs publics, ils font la sourde oreille, ils gardent leurs distances : un Français sur trois passe chaque année devant un des 9000 notaires de France par lesquels transitent 600 milliards d’euros dont 6 milliards prélevés pour leurs émoluments (dont 46% liés à l’immobilier)*. Avec une somme d’argent aussi considérable pourquoi certains notaires se permettent d’être malhonnêtes, en quoi le fait d’être honnêtes, intègres, va changer leur potentiel financier ? Rien. Absolument rien.

Si, une chose. Bizarrement les notaires peuvent vendre leur charge ou la transmettre comme un commerçant son fonds de commerce. Ce qui explique peut-être, mais ne l’excuse en aucun cas, le manque notoire de moralité et d’intégrité, et facilite malheureusement le développement de dynasties.

En cas de problèmes avec un notaire, on pourrait croire que l’instance supérieure, la chambre des notaires, pourrait intervenir équitablement. Mais rien de tel ! Les chambres de notaires départementales ne jouent malheureusement plus leur rôle d’intervenant impartial. 

Comme notre association existait déjà, nous avons décidé de nous en servir pour agir. Nous avons changé le but des statuts : aider les victimes de professionnels du Droit. Pour vous défendre et vous venir en aide, nous avons le concours de juristes conscients de ce problème grave. En même temps, nous lançons un appel général de soutien bénévole pour créer un groupe d’éthique, digne de ce nom.

Vous êtes tous consommateurs et citoyens à la fois, alors devenez des consom-acteurs (comme dit si bien Philippe Pascot**).   

Nous avons besoin de vous.

« Le droit doit libérer l’individu, ses règles sont faites pour protéger son épanouissement, instaurer un équilibre, assurer une répartition équitable des moyens et des richesses » (dixit Me J.-M. Darrois dans son rapport de commission de 2009).

Notre association Le Soleil des Séniors vous permet deux choses : être aidé et adhérer au projet de création d’un groupe d’éthique soucieux de respecter la déontologie. Ce groupe d’éthique sera le socle d’un nouveau départ et d’un retour à un fonctionnement attaché aux valeurs de notre culture.

Parlez-en à vos proches. Contactez-nous.

Nous vous aiderons en toute confidentialité. C’est notre droit, et notre devoir envers vous.

______________

  * Tiré du livre-enquête “ Les notaires, enquête sur la profession la plus puissante de France “, écrit par Laurence de Charrette et Denis Boulard, Ed. Robert Laffont.

** Philippe Pascot, écrivain, homme politique, il a cotoyé les élus de tout bord pendant près de 25 ans, il est connu pour ses publications sur le thème des abus de pouvoir d’une minorité qui ternit l’ensemble de la classe politique française.

Contact

Une question ? Remplissez ce formulaire :

Une question ?
Remplissez ce formulaire :

*Mentions obligatoires

 

Le Soleil des Séniors

Association loi 1901
© Copyright 2017

12, rue Anselme
93400 Saint-Ouen

06 51 31 68 60
contact@lesoleildeseniors.com

Contact

Mentions légales

Région Île-de-France

Déconnexion